Front de Gauche... Vers de nouvelles formes militantes ?

Publié le par DESGRANGE

Pourquoi cette campagne m'a-t-elle plu ? Parce qu'elle m'a fait prendre conscience de la véritable fracture qui existe entre la droite et la  gauche. D'un côté, le peuple de droite considère la politique comme un mouvement qui doit répondre aux évolutions de la société, sans porter de jugement. La majorité du peuple a peur, prône l'individualisme, glorifie la société de consommation et sa croissance outrancière... alors la droite va dans son sens.

 31250006_0.jpgLa Gauche, quand à elle, tente de transformer la société. Tant bien que mal, elle cherche à faire savoir qu'un autre monde est sans doute possible... C'est donc plus compliqué d'être de gauche que de droite... Voilà sans doute pourquoi la majorité des européens sont à droite !

 En outre, la campagne m'a également plu pour les belles promesses augurées par le mouvement du front de gauche !

 

A mon sens, cette gauche-là peut et doit aller plus loin si elle veut atteindre ses objectifs. Elle doit inventer une nouvelle forme de militantisme, dont les bases ont été quelques peu posées lors de cette campagne.

 Je pense que le Front de gauche ne doit pas être uniquement une union de partis politiques, mais doit s'élargir aux forces de la société civiles, aux syndicats, aux associations, aux mouvements libres, à tous ceux qui bougent et qui refusent le monde tel qu'il fonctionne. S'ouvrir aux indignados, aux anonymous et autre Jeudi Noirs! S'ouvrir à tous ceux qui partagent nos valeurs, même s'ils ne sont pas étiquettés PC, Parti de Gauche et autre !

A tous les échelons, le front de gauche doit être une plateforme progressiste où circulent librement toutes les idées, les initiatives. Une plateforme capable de faire bouger les choses tant au niveau local, qu'au niveau national. 

Rain-Keersmaeker.jpgLes forces vives militantes doivent arréter de distribuer des tracts, coller des affiches et faire des réunions interminables à refaire le monde avec toujours celui qui gueule le plus fort ! C'était la méthode de nos papas ! Prétons plutôt mains fortes aux structures locales qui luttent sur tel problème de logement à côté de chez soi, sur telle crise sociale de l'entreprise locale... Au lieu de distribuer nos idées, agissons et mettons-les en mouvement !

Le Front de gauche doit renouer avec l'éducation populaire... Mettons en place des cours d'économie du soir dans nos communes, inventons des formes nouvelles de débat, cherchons de nouvelles agora ! Internet est le nouveau moyen de l'Education Populaire ! Utilisons-le jusqu'à la moelle ! Envahissons la toile de nos idées et nos idéaux ! 

 

Et surtout, soyons d'une honneté intellectuelle irréprochable ! Nous ne pouvons pas savoir tout sur tout... Perfectionnons nous sur des domaines précis. Et mettons en synergie nos savoirs et compétences, à l'image des Systéme d'Echange Local... Inventons un Système d'Echange Global. Il y a là encore l'idée de la plateforme. Relions nous les uns aux autres ! Le Front de gauche doit permettre cela !

Plus largement, le peuple de gauche doit être exemplaire. Des personnalités de droite nous traitent de "bobos"... A voir nos comportements, je pense parfois qu'elles n'ont pas tord. Dans la mesure du possible, renonçons à la facilité, au consumérisme, à l'indivudalisme, à l'infantilisation, à l'ignorance ! A notre niveau, soyons en phases avec nos idéaux. 

Et tout cela, faisons le dans la joie, avec humour et bonne humeur ! Ne soyons pas des râleurs sarcastiques et frustrés... Que ce mouvement soit beau et donne envie ! Que ce mouvement soit celui d'une danse fraternelle, rythmée et joyeuse !

Reinventons l'idée du collectif !

Que cette plateforme puisse faire rayonner nos idées, nos idéaux, notre manière d'être !

Réinventons le monde de demain!

Et dansons !

Banzaï !

 

Desgrange

Les photos qui illustrent ces propos sont tirés du spectacle Rain d'Anne Teresa de Keersmaeker

Publié dans Politisme

Commenter cet article

Michel 13/05/2012 08:47

bravo pour ce texte... mais, concrétement ? comment on fait ?

DESGRANGE 13/05/2012 08:52











Merci pour l'intérêt que vous avez bien voulu porter à mon article.
Oui... plusieurs idées sont envisageables... Les voici un peu en vrac.

Tout d'abord, pour Internet, je pense que l'excellent site Place au peuple doit être modifié... Il pourrait permettre aux individus de s'y inscrire
individuellement. Chacun pourrait mettre en avant ses savoirs spécifiques sur tel ou tel sujet. Le site pourrait ainsi connecter les connaissances. Il serait intéressant de faire
une sorte d'Assemblée Nationale sur Internet ou les questions d'actualité y seraient débattus.

Pour ce qui est de l'élargissement du Front de Gauche, il y a tout d'abord, un seul verrou à faire sauter... C'est la personnalisation du FDG.
Mélenchon ne doit pas incarner à lui tout seul ce mouvement. Au contraire, le FDG doit être la constitution de l'ensemble de ses composantes. Mélenchon n'aura été que notre porte
parole durant les présidentielles. Ensuite, il faut lancer un appel national d'ouverture du FDG à l'ensemble des forces qui résiste contre les ravages que causent la finance et
l'individualisme.
Au niveau local, le FDG ne doit pas être uniquement actif en campagne. Les militants doivent être sur le terrain, là où il y a les problèmes. Et,
avec la société civile, tenter de les résoudre ou de faire pression pour résoudre les problèmes concernés. 
Au niveau local, des rencontres peuvent être également initiées en direction des habitants. Sur les thèmes qui préoccupent les habitants ou sur
l'économie mondiale... Dans leur petit journal local, ils doivent le plus souvent possible ouvrir leurs colonnes aux associations, aux à toutes les initiatives qui relèvent de nos
valeurs. ne nous enfermons pas dans nos calculs politiciens ! 
Et puis, comme nous l'avons beaucoup été durant cette campagne, nous devons garder notre fraîcheur et notre entrain ! Continuons d'être drôles et
joyeux ! C'est ainsi que nous parviendrons à gagner les consciences !

Qu'en pensez vous ? Il doit y avoir tout plein d'autres choses à inventer... Inventons les ensemble !

A très bientôt

Desgrange