Les cyclistes et l'alcoolisme...

Publié le par DESGRANGES

Bonjour,

Allez ! Je n'ai pas encore parlé de la Vuelta et je sens ton impatience grandir...
Alors voilà... je ne vais pas ici commenter la future victoire promise à Nibali, ni la chute catastrophique de Anton, ni le maillot à poids de Moncoutié.
Non.
Je vais te parler du couple infernal entre l'alcool et les cyclistes !
En effet, ce qui a retenu mon attention dans ce palpitant Tour espagnol, c'est l'excuse d'Andy Schleck exclu par Riis, à la 9éme étape. Le prétexte était qu'Andy avait bu un verre de trop avec son pote Stuart O'Grady...
Ah ! Misère ! Ces coureurs sont de véritables poches à vins !

 

 

Mais profitons en pour faire un point sur ce phénomène :

>Thomas Voeckler, récemment, a déclaré : "Au mois d'août, après 90 jours de course (...) je n'ai pas craché sur l'apéro ou sur quelques verres quand on allait manger chez des amis.". Santé !
>Souviens-toi de l'aventure de Floyd Landis, en 2006 : à la 16éme étape, il perd le maillot jaune pour se retrouver 11éme. Et, le lendemain, il lance une fulgurante échappée solitaire pour retrouver le haut du classement. Voici comment il expliquait sa suspecte victoire : "La veille de la 17e étape du Tour de France, j’ai passé la soirée avec des amis et des membres de mon équipe, à préparer l’étape ardue en montagne en buvant deux bières et au moins quatre verres de whisky." A priori, ils ont dû confondre l'apéro avec l'E.P.O. !
>De même, dans la catégorie du maillot du meilleur descendeur, nous avons Tom Boonen qui a expliqué ainsi sa prise de cocaïne : "La veille du contrôle, je suis sorti. Je suis resté un bon moment et j'ai bu, a-t-il confié. J'ai sans doute dû à un moment donné prendre quelque chose. J'ai ensuite eu un "blackout"."  Pauvre petit !
>Mais remontons encore le temps pour cette terrible anecdocte cocace ! En 1950, pour la première fois, un coureur algérien est sur les routes du Tour : Abd el-Kader Zaaf . Il attaque et se retrouve dans une échappée solitaire... Manque de bol ! Il prend un coup de chaud ! Un supporter lui propose un bidon plein de mauvais rouge. Il boit. Enfourche son vélo et le voici partit dans le mauvais sens de la course où il part croiser le peloton !
>Et remontons encore une fois jusqu'à Frank Kramer, en 1905, qui se remettait d'aplomb à coup de champagne ! Nous avions la classe de ce temps là !

N'hésite pas toi aussi à apporter d'autres anecdoctes pitoresques... de tous ceux qui ne mettent pas que de l'eau dans les musettes !

A la tienne !

DESGRANGE

Publié dans Cyclisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Scheidek 20/10/2010 12:29


Bonjour.
D'aprés certains,Zaaf en bon musulman n'avait pas bu d'alcool... Ou alors c'est ce qu'il a dit car de retour au bled, ça faisait négligé...
Beau blog.

A+


laurie 06/10/2010 15:35


j'adore!!!
Hâte de lire le prochain article!
Bonne continuation.


Joukov 22/09/2010 22:20


Bon... Vidéo... C'est mon frère en vélo.. Nuance...

Jouk'


Joukov 19/09/2010 22:36


REPONDEZ DESGRANGE, REPONDEZ !


DESGRANGE 20/09/2010 10:09



Joukov... Il ne faut pas confondre Tom Simpson, mort sur le Mont Ventoux...
Et Omer Simpson, amateur de Cote du Ventoux !


Nuance...


A plus tard pour de nouvelles aventures !


DESGRANGE



Joukov 18/09/2010 22:58


Mmmm....

Suite au message de lolo, je me pose des questions suite à la cuite fatale d'Omer Simpson au Côte de Ventoux 1966....

Mythe ou réalité ???

Riton , le débat mérite débat. Nuance.

Jouky