Tracé du Tour 2011 : Le Vent emporte le temps

Publié le par DESGRANGES

gois.jpgAujourd'hui, rêvons ensemble si tu veux bien...
Créer le tour de France est une chose, qui m'a été bien difficile... Le tracer en est une autre. Cela exige de se renouveler chaque année, et de répondre au mieux aux attentes de son époque.
Avant de vous proposer le déroulé de mon parcours, voici en prélude quelques remarques :

>Prendre conscience de la diversité de la France... ne pas se reposer sur les  Abbatiales et des châteaux qui émeuvent tant Jean Paul Olivier.
>Cesser de penser que le meilleur coureur du tour doit nécessairement être un grimpeur. A mon sens, le meilleur sera le coureur le plus complet : sprinteur, baroudeur, rouleur.
>Réintroduire les secondes de bonifications aux passages des sprints intermédiaires... comme à la Vuelta en ce moment (20 secondes de bonifications à chaque arrivée)

montmichel.jpgAlors entrons dans le vif du sujet.
Ce tour s'intitulera "Le Vent emporte le Temps"

>Relier Noirmoutiers au mont des Alouettes avec passage du Gois
>Partager un contre la montre par équipe aux Essarts
>Faire un détour par la Bretagne en stoppant à Radenac,  vilage de Jean Robic, vieux grigou.

>Conclure la Bretagne avec une arrivé au pied du Mont St Michel

>Sauter dans le Limousin avec passage au Bois de Crozat qui culmine à 777m


>S'endurcir dans des Pyrénées tranquilles avec une arrivée au sommet du Pourtalet, rarement grimpé

>Longer la Méditerranée et traverser les routes dangereuses de la Camargue 

croixrousse.jpg>Se cogner le Mont Ventoux et arriver à Avignon, à l'heure ou le festival de Théâtre bat son plein !

>Se farcir des Alpes coriaces (une arrivée au sommet sur le Col de la Croix de Fer)
>Finir une étape dans le Quartier sensible du Mistral à Grenoble. En profiter pour redorer l'image des quartiers périphériques dit sensible.

>Se taper un Contre la montre individuelle dans les rues de Lyon, qui part du Vélodrome du Parc de la Tête d'Or jusqu'aux hauteurs escarpées de La Croix Rousse en passant devant le magnifique Opéra de Lyon.

>Longer les fleuves. La Saone, la Loire, venteux, puis direction Paris
.
>Sur une dernière étape de 75 km, faire comme le Paris-Dakar : les coureurs partent avec l'écart accumulé. Le premier qui franchit la ligne a gagné le Tour de France. L'étape passera devant l'Hopital Bretonneau dans le 18éme arrondissement, qui aura vu naître Laurent Fignon...

Voilà mon plan... Qu'en penses tu ?

DESGRANGES

Publié dans Cyclisme

Commenter cet article

Joukov 11/09/2010 00:26


Desgranges, tu es un bargeot. Mais tu me sembles poète sur les bords. JE ME FOUS DU VELO !
Mais prouve moi que je doive revenir te voir !!! AH AH !
Bises !

Jouky


DESGRANGE 15/09/2010 23:46



Entre toi et moi... Je me demande lequel est le plus barge !



laurie 04/09/2010 00:04


le passage a Lyon me conviendrai beaucoup ^^


DESGRANGE 15/09/2010 23:49



Surtout si vous habitez du côté de la Croix Rousse... Les places seront chères !!!!