Sur les bancs d'Edinburgh, les morts portent les vivants

Publié le par DESGRANGES

banc_edinburgh.jpgJe veux te raconter une bien belle coutume : ça se passe à Edinburgh, en Ecosse...Quand une personne meurt, la famille, ou une société, peut offrir un banc à la ville.Pour rendre un hommage.Pour témoigner du passage d'une vie, dans une ville.
Un banc orné d'une petite plaque avec le nom du mort concerné.

Je trouve ça magnifique.
L'espace public d'Edinburgh abrite ainsi plusieurs bancs, où les vivants, peuvent s'arréter.
Pour faire une pause.
Penser, contempler, profiter, se reposer, sans oublier la mort, comme Pascal le suggérait. Au sens propre, comme au sens figuré, les morts portent les vivants.

Cette coutume devrait faire exemple auprès de toutes les villes occidentales.

DESGRANGES

Publié dans Politisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cristina 10/08/2010 16:06


Coutume ô combien louable
l'idée d'offrir à tout un chacun, l'opportunité de se poser et de contempler ce que l'on a en prêt de la part de nos enfants. Une possibilité de pause, temps pour regarder ce que l'on a fait de
notre espace commun, temps pour réfléchir, temps pour agir.


DESGRANGE 15/09/2010 23:48



Yep ! Merci pour ce beau commentaire... Peut être qu'un jour, la coutume "s'exportera" ??!! A très bientôt j'espère...